1539634 PHOTOS DE 145 PHOTOGRAPHES

L'ACTUALITÉ DES PHOTOGRAPHES

LES REPORTAGES

LES PORTFOLIOS

  • Cheminot, la mort d'un statut - démantelement du service public SNCF 1er janvier 2020:  démantèlement du service public SNCF (collage réalisé sur la gare de Tours lors d'une mobilisation de cheminots)
  • Guise, au-delà du cadre
  • Entre les branches, des vies alternatives Entre les branches, des vies alternatives. ZAD (Zone À Défendre) de Notre Dame des Landes, ancienne cabane de Julien qui est maintenant abandonnée. 10 ans après les premières occupations, plus d'une centaine de personnes vivent encore dans des habitats légers. Depuis l'abandon du projet de construction de l'aéroport, les raisons de l'occupation de ce vaste territoire de plus de 1 500 hectares sont diverses. On y trouve de fortes convictions militantes (anticapitalistes, anarchistes...) et de réels projets agricoles comme le développement des circuits courts et de l'agriculture biologique. Une partie des habitants est issue du milieu du squat.
  • À l'arrière des taxis
  • L'école des pompiers-plongeurs Le sapeur-pompier plongeur est un sapeur pompier spécialisé de l'armée d'un SDIS qui a suivi une formation complémentaire dans le domaine de la plongée (Certificat d’Aptitude à l’Hyperbarie mention B Sécurité civile)). Et c'est à l'INPP (Institut National de la Plongée Professionnelle) que les pompiers plongeurs se forment. Théorique et pratique avec la mise en situation de manœuvre opérationnelle par des sapeurs-pompiers plongeurs formateurs, les élèves, venus de toute la France, passent plusieurs semaines au port de la Pointe Rouge à Marseille.
  • Odysseus 3.1 au chevet des eaux Une organisation consacrée à l’exploration et la recherche sur la faune et la flore sauvage, initiatrice d’actions concrètes de préservation des milieux naturels et de sensibilisation du grand public
  • Pompiers de Lyon : modeliser le secours de noyés Dans la métropole de Lyon, une centaine d'interventions ont lieu chaque année. Lorsque des recherches subaquatiques doivent être entreprises, les victimes sont retrouvées dans 15% des cas seulement.

Ce taux de succès s'explique par les conditions hostiles d'engagement des équipes subaquatiques (visibilité, courant)

Les spécialités nautiques du Service Départemental et Métropolitain d'Incendie et de Secours souhaitent améliorer ce taux de succès.

Pour cela, un projet se propose de réunir l'expérience opérationnelle des services d'incendie et de secours et la démarche scientifique d'ingénieurs.

Ce partenariat permettra d'établir un état des lieux scientifiques (connaissances multidisciplinaires en hydraulique, hydrologie, géomorphologie des rivières, biologie, médecine légale, sociologie...) et technique (outils récents ou modèles innovants pour la recherche en milieu aquatique).

L'objectif à long terme est d'obtenir un outil utilisable par les services de secours, intégrant des éléments de météorologie, d'hydrologie et de physiologie pour préciser et limiter la zone des recherches subaquatiques et ainsi permettre de retrouver le plus rapidement possible les victimes de noyade dans les cours d'eau.
  • Portraits DJ Robot, DJ, Bamako, Mali
Portrait realise pour PARIS MATCH
  • Portfolio Omdurman, Soudan
  • Hiver par Eric Franceschi tout court Résidence d'Hiver du photographe Eric Franceschi qui travailla sur les 4 saisons sous ses 4 pseudonymes.
  • HORS-CADRE TOI-MÊME, une exposition dans la rue de portraits de personnes en situalition de Handicap. À travers cet accrochage urbain de photographie, l'artiste fait place aux personnes en situation de hadicap. Cette installation artistique est une oeuvre d'art contemporain engagée car elle donne tout son sens à l'inclusion. Ces portraits sont si bien fondus dans le décor, que les personnes photographiées en imposent avec leur présence souriante. Ces trompes-l'oeil jouent sur la fusion entre le lieu de prise de vue et le lieu d'accrochage. Le titre de la série HORS-CADRE TOI-MÊME joue sur la polysémie : hors-cadre social ou hors-cadre photographique ? Tout le monde a le droit de dépasser ! Et si l'on regardait parfois aussi ce qui se passe hors-champs ? J'entends souvent parler des gens différents,  mais je n'ai pas compris de quoi ils sont censés être différents...?  Le jour du shooting, j'ai demandé à l'un des participants de me photographier aussi, comme tous les autres. Je n'avais rien prévu, nous avons improvisé quelques minutes. En rentrant, j'ai regardé quels portraits de moi il avait fait. Sur toutes les images, j'ai découvert que je cherchais à sortir du cadre.  Je me suis toujours sentie coincée dans des normes : on me disait « trop grande », « trop décalée », « trop rapide », « trop gourmande »...  Les  boites, dans lesquelles on croit qu'il est bon de se ranger, restreignent notre imaginaire. Cadres sociaux, sphères culturelles, limites d'âge, gabarits corporels, corsets... grace au cadrage photographique, au lieu de lutter contre ces cadres imposés, je propose de jouer avec eux.   Vivre, c'est passer d'un espace à un autre, en essayant le plus possible de ne pas se cogner. Georges Perec
  • Automne par Ursule Peretti Aka Eric Franceschi Résidence d'Automne de la photographe Ursule Peretti un des trois pseudonymes de Eric Franceschi
  • Portfolios de mannequins en  1967. Portfolios de mannequins en  1967.
  • Covid-19 Proposition photographique imaginaire et graphique d'une sortie du confinement geree par les applications de contact tracing, permettant de savoir quelles sont les personnes contaminees par le covid-19 dans un espace donne autour de soi.
  • Marie-Claude, Une vie de labeur Marie-Claude dans la salle de traite.   Marie-Claude, 38 ans,  a repris l exploitation de ses parents et s est associee avec son oncle Regis pour creer un GAEC (Groupement Agricole d Exploitation en Commun) en 2006, comprenant a la fois un troupeau de soixante dix vaches laitieres dont le lait est vendu pour la fabrication du Langres - fromage labelise avec une AOP - et quelques 200 hectares de cereales et de fourrage pour les betes. Travaillant jusqu a des 16 heures par jour, Marie-Claude passe finalement plus de temps aupres des vaches et des veaux qu au contact des humains. Celibataire, elle a un peu voyage en Belgique et en Irlande a l occasion de stages apres avoir passe son Bac agricole. Depuis, Marie-Claude n a plus quitte la ferme sans manifester l envie de s en eloigner de trop et encore qu a de rares occasions, jusqu a Dijon ou Chaumont. « Je suis bien dans ma campagne » dit-elle, elle qui avoue ne seulement regretter que l epoque ou elle avait le temps de regarder des DVD comme « Le gendarme de Saint-Tropez », « La Septieme Compagnie » ou encore les films des Studios Marvel.   Car, en plus de son exploitation, Marie-Claude travaille depuis 11 ans comme prestataire de service chez un autre agriculteur ou elle s occupe egalement d un troupeau de vaches laitieres. Payee 8 euros de l heure, cette activite lui rapporte un peu plus de 2000 € par trimestre, ce qui represente toutefois pour le GAEC un complement de revenu non negligeable. Elle passe tellement de temps dans l obscurite des etables et des salles de traite que son medecin lui a prescrit de la vitamine D pour lui eviter d etre carencee. Mais Marie-Claude, si elle continue a se servir de son corps comme de celui d une bete de somme, encourt de graves problemes de sante. Dernierement, elle a ainsi fait une hemorragie de l artere femorale apres qu un veau lui ait mordille l arriere du genou...si le SAMU est intervenu a temps, quelques jours plus tard, des examens complementaires reveleront
  • Les Chinois à la Plage Sanya, Hainan, Chine, Oct. 2018
  • EHPAD - Les Visites Plexi - Quand l'attachement devient transparent EHPAD du centre hospitalier du Tonnerrrois. Visite Plexi pour Micheline, 93 ans, et sa fille qui lui a déjà rendu visite 3 fois depuis la mise en place de cette formule a la fin avril. Avant la crise du Covid-19, la fille de Micheline venait la voir tous les deux jours. Elles avaient l habitude de jouer aux dominos.      Dans les EHPAD, avec la crise sanitaire du covid-19, les visites des familles ont du etre reinventees pour respecter les gestes barrieres afin que le virus ne contamine pas les residents. blic du Centre hospitalier du Tonnerrois (Tonnerre, Yonne), les animatrices organisent les rendez-vous et les visites de visu aussi appelées « visites plexi » du fait de la paroi en plexiglas qui separe la personne agee de ses visiteurs.   Chaque visite est limitee a 30 minutes.   Paradoxalement, ce sont toutes ces mesures dites « barriere » qui, participant des circonstances sanitaires exceptionnelles que traverse le pays, renforcent les liens entre les differents protagonistes : residents, parents et soignants.   Mais la situation est parfois terrible quand, le temps de la visite, certains residents, du fait de leur pathologie, demeurent quasiment mutiques. Sans l'accompagnement et les reassurances de l animatrice ou de l animateur, ce moment semble parfois bien long et le silence profond.  Les regards se croisent ou s evitent, les yeux se brouillent. Il est decidement loin le temps ou les gestes d affection - une main posee sur celle de l etre cher, une caresse sur le visage - tentaient d adoucir la separation de la vie en institution. Depuis trois mois maintenant, il faut toujours continuer a s aimer mais sans se toucher. .
  • The Chinese Snow Mirage Sunac Snow world in Guangzhou (Canton), Guangdong, China, July 2019. Indoor skiing and snowboarding resort with one kilometre of ski slop that opened in june 2019.
  • Au bon temps de l'auto Stand Mercédes, avant l'ouverture au public, les voitures sous des bâches.
  • Fenêtres sur tour Confiné, je photographie au jour le jour depuis une tour de la place des Fêtes à Paris, XIXème arrondissement.
  • Portraits d’ouvrières dans l’univers de l’industrie automobile Portraits de femmes ouvrières dans l'univers automobile en France et en Europe.
  • Heures sombres
  • Un kilomètre à la ronde
  • Paris révélé 3 mai 2020. Paris. Place de la Concorde pendant l'épidémie de coronavirus. 47ème jour de confinement.
  • Libération : Portrait de Der Portrait de DER
  • /yoan-sthul-jager/portfolios/cheminot-la-mort-d-un-statut-demantelement-du-service-public-sncf-gci-3005-2271.html 18 OCTOBRE 2021 Yoan STHUL-JäGER

    Cheminot, la mort d'un statut - démantelement du service public SNCF

  • /yoan-sthul-jager/portfolios/guise-au-dela-du-cadre-gci-3005-2270.html 18 OCTOBRE 2021 Yoan STHUL-JäGER

    Guise, au-delà du cadre

  • /juliette-pavy/portfolios/entre-les-branches-des-vies-alternatives-gci-0-2267.html 17 OCTOBRE 2021 Juliette PAVY

    Entre les branches, des vies alternatives

  • /marie-pierre-dieterle/portfolios/a-l-arriere-des-taxis-gci-3001-2258.html 14 OCTOBRE 2021 Marie-Pierre
    DIETERLÉ

    À l'arrière des taxis

  • /elisabeth-rull/portfolios/l-ecole-des-pompiers-plongeurs-gci-3005-2257.html 14 OCTOBRE 2021 Elisabeth RULL

    L'école des pompiers-plongeurs

  • /elisabeth-rull/portfolios/odysseus-3-1-au-chevet-des-eaux-gci-3005-2256.html 14 OCTOBRE 2021 Elisabeth RULL

    Odysseus 3.1 au chevet des eaux

  • /elisabeth-rull/portfolios/pompiers-de-lyon-modeliser-le-secours-de-noyes-gci-3005-2255.html 14 OCTOBRE 2021 Elisabeth RULL

    Pompiers de Lyon : modeliser le secours de noyés

  • /eugenie-baccot/portfolios/portraits-gci-0-2252.html 12 OCTOBRE 2021 Eugénie BACCOT

    Portraits

  • /eugenie-baccot/portfolios/portfolio-gci-0-2251.html 12 OCTOBRE 2021 Eugénie BACCOT

    Portfolio

  • /eric-franceschi/portfolios/hiver-par-eric-franceschi-tout-court-gci-0-2246.html 12 OCTOBRE 2021 Eric FRANCESCHI

    Hiver par Eric Franceschi tout court

  • /clarisse-rebotier/portfolios/hors-cadre-toi-meme-une-exposition-dans-la-rue-de-portraits-de-personnes-en-situalition-de-handicap-gci-3005-2244.html 12 OCTOBRE 2021 Clarisse REBOTIER

    HORS-CADRE TOI-MÊME, une exposition dans la rue de portraits de personnes en situalition de Handicap.

  • /eric-franceschi/portfolios/automne-par-ursule-peretti-aka-eric-franceschi-gci-0-2243.html 11 OCTOBRE 2021 Eric FRANCESCHI

    Automne par Ursule Peretti Aka Eric Franceschi

  • /frederic-pitchal/portfolios/portfolios-de-mannequins-en-1967-gci-3004-2185.html 29 SEPTEMBRE 2021 Frédéric PITCHAL

    Portfolios de mannequins en 1967.

  • /corinne-rozotte/portfolios/covid-19-gci-0-2235.html 08 OCTOBRE 2021 Corinne ROZOTTE

    Covid-19

  • /corinne-rozotte/portfolios/marie-claude-une-vie-de-labeur-gci-0-2234.html 08 OCTOBRE 2021 Corinne ROZOTTE

    Marie-Claude, Une vie de labeur

  • /corinne-rozotte/portfolios/les-chinois-a-la-plage-gci-0-2233.html 08 OCTOBRE 2021 Corinne ROZOTTE

    Les Chinois à la Plage

  • /corinne-rozotte/portfolios/ehpad-les-visites-plexi-quand-l-attachement-devient-transparent-gci-0-2232.html 08 OCTOBRE 2021 Corinne ROZOTTE

    EHPAD - Les Visites Plexi - Quand l'attachement devient transparent

  • /corinne-rozotte/portfolios/the-chinese-snow-mirage-gci-0-2165.html 28 SEPTEMBRE 2021 Corinne ROZOTTE

    The Chinese Snow Mirage

  • /vincent-leloup/portfolios/au-bon-temps-de-l-auto-gci-3003-2224.html 07 OCTOBRE 2021 Vincent LELOUP

    Au bon temps de l'auto

  • /martin-argyroglo/portfolios/fenetres-sur-tour-gci-0-2223.html 06 OCTOBRE 2021 Martin ARGYROGLO

    Fenêtres sur tour

  • /frederic-pitchal/portfolios/portraits-d%E2%80%99ouvrieres-dans-l%E2%80%99univers-de-l%E2%80%99industrie-automobile-gci-3001-2219.html 05 OCTOBRE 2021 Frédéric PITCHAL

    Portraits d’ouvrières dans l’univers de l’industrie automobile

  • /herve-boutet/portfolios/heures-sombres-gci-3000-2217.html 05 OCTOBRE 2021 Hervé BOUTET

    Heures sombres

  • /herve-boutet/portfolios/un-kilometre-a-la-ronde-gci-3000-2216.html 05 OCTOBRE 2021 Hervé BOUTET

    Un kilomètre à la ronde

  • /marc-chaumeil/portfolios/paris-revele-gci-3004-2215.html 05 OCTOBRE 2021 Marc CHAUMEIL

    Paris révélé

  • /albert-facelly/portfolios/liberation-portrait-de-der-gci-3001-2121.html 27 SEPTEMBRE 2021 Albert FACELLY

    Libération : Portrait de Der

18 OCTOBRE 2021

Yoan  STHUL-JäGER

Cheminot, la mort d'un statut - démantelement du service public SNCF

VOIR

LES TIRAGES

GALERIE

Une sélection d'oeuvres à la vente

VOIR