Pascale BAZIRE

Après une carrière professionnelle dans le marketing, je me suis consacrée quelques années à la peinture avant de m’orienter vers la photographie en 2013.
Autodidacte, j’ai parcouru pendant quatre ans des milliers de km en Russie en train, en bus, à pied à la recherche de «l’âme russe».
Au départ, avec une approche documentaire humaniste, puis plus libre en intégrant une esthétique

Projet photographique.

Dans mon travail photographique, je m’intéresse aux distorsions du temps, à ces moments où la chronologie linéaire déraille. Quand maintenant ressemble à un hier lointain ou à une invention de demain.

J’ai commencé cette recherche en Russie, cet espace-temps décalé où le temps joue à saute-moutons entre soviétisme, Russie éternelle et futurisme urbain. Différentes séries parcourent les banlieues de Moscou, les campagnes de Russie et des territoires de l’ex-URSS.

De retour en France, j’ai repris le thème des temps décalés avec le sujet de la chasse à courre. La série Les Chasseurs, composée de portraits à vif pris entre 2016 et 2018, nous replonge quelques siècles en arrière, à la manière des gravures anglaises.

Lien de mon site perso

France
Auvergne


Thèmes : Social, Vie quotidienne