Reportage : Enfants dits de la Creuse: La commission parlementaire rend son rapport

Zoom Enfants dits de la Creuse: La commission parlementaire rend son rapport
Fermer
Enfants dits de la Creuse: La commission parlementaire rend son rapport

10 avril 2018

Enfants dits de la Creuse: La commission parlementaire rend son rapport

© Corinne ROZOTTE / Divergence

Sylvie Arcos, Philippe Vitale, président de la Commission, Annick Girardin, Ministre des Outre-Mer, Georges Pau Langevin, Ericka Bareigts, Jean-Jacques Martial, Nassimah Dindar. Ministère des Outre-mer, 10 avril 2018. Selon le rapport sur les enfants dits de la Creuse : 2015 enfants de La Réunion ont été transférés dans l’hexagone entre 1962 et 1984. Ces mineurs ont été envoyés dans 83 départements de l’hexagone, le plus souvent ruraux. 10% de ces 2015 enfants sont arrivés dans la Creuse. La moitié de ces enfants avait entre 6 et 15 ans, un tiers moins de 5 ans et un sur cinq plus de 15 ans. 85% d’entre eux sont nés à La Réunion (principalement le nord urbain), les autres sont natifs de Madagascar, de l’île Maurice ou de l’Hexagone. 1800 enfants de la Creuse sont encore vivants, mais la très grande majorité ne peut ou ne veut pas se faire connaître. Voir Serie documentaire sur la Memoire d enfance Exilees http://www.divergence-images.com/ac-guest/bbd729f01a82fc672bab857111145e67

Mots clés : 10 Avril 2018, ASE, Annick Girardin, DDASS, Ericka Bareigts, Etat, France, Ile de la Reunion, La Reunion, Ministere Outre-Mer, Paris, Philippe Vitale, Reunion, colonie, commission parlementaire, decolonisation, enfance, enfants de la Creuse, enfants voles, ex-mineurs, exil, exile, histoire, overseas, post-colonial, reunionnais, stolen children, trafic enfant

Lieu : Paris, France

CRO0272001 - Voir le sujet


Ajouter a l'album
Ajouter au panier
Télécharger
Imprimer