Alfred YAGHOBZADEH

Alfred Yaghobzadeh est né à Téhéran, en Iran, d’un père arménien et d’une mère

assyrienne.

En 1979, la révolution iranienne vient interrompre ses études de décoration intérieure,

il se met alors à photographier les rues mouvementées de Téhéran. A l’âge de dix-neuf

ans il couvre la guerre Iran-Irak. Cette expérience sera déterminante pour sa carrière.

Il débute avec Associated Press, avant de se rapprocher des agences parisiennes Gamma

et Sygma puis de collaborer et ce durant vingt-huit ans avec Sipa Press.

Il passe deux ans au Liban pour Newsweek.

Ses misions l’emmènent de par le monde et plus particulièrement au Moyen-Orient, en

Afrique Centrale et en Afrique. Au Liban, durant la guerre civile, il est blessé et pris en

otage mais c’est là, dans ce pays emblématique, de splendeur et de destruction, qu’il

rencontre celle qui deviendra sa compagne. Quelques années plus tard, en Tchétchénie,

il est à nouveau blessé, cette fois-ci grièvement. Mais Nadine l’aide à poursuivre la route.

Conflits, guerres, crises humanitaires, mode, sport, société, religion. Cette diversité le

caractérise.

L’effondrement du communisme et la liberté religieuse qui en découle le conduisent

dix années durant à s’intéresser à la résurgence du christianisme et ce dans vingt-
quatre pays. Ces reportages sont publiés dans de nombreux magazines et exposés lors

des festivals de Perpignan, Milan et Budapest. Ils font également l’objet d’un ouvrage

intitulé « Christianity around the world ». Son travail sur les minorités en Iran est publié

dans un livre aux editions C.D.P. 2008 « Minorités d’Iran »

Le talent d’Alfred Yagobzadeh a été reconnu et récompensé internationalement. Ses

premiers reportages en Iran figurent dans deux livres « War Iran-Iraq » et « Faces of

war ». Son travail de fond en Palestine et en Israël durant treize ans a été publié dans

l’ouvrage « Promised Peace ». Il a reçu le premier prix de ‘The World Press Photo’, a

conquis la première place de ‘ The American Overseas Press Club’ et le ‘NPPA Best’ de

photojournalisme. Alfred Yagobzadeh a aussi obtenu le premier prix au ‘International

Festival of Journalism’ et au ‘Festival Scoop d’Angers’ ainsi que le ‘Fuji Europe Awards’.

Il a également été membre du jury au World Press Photo. Enfin, il a obtenu un premier

prix pour son reportage sur le christianisme, l’islam et le judaïsme. Ce prix décerné

par ‘The Art and Worship World Prize’ ( AWWP),

Enfin, ses photos ont souvent fait la une de magazines internationaux tels que Stern,

Time, Geo, Figaro magazine, Smithsonian magazine, National Geographic,the Guardian,

Elle, Newsweek, Paris Match, Elle, Life, El Pais et Sette.

Ce reporter talentueux, véritable historien et observateur plein d'humour, dit à son fils

aîné afin de lui transmettre le métier que chaque photo doit raconter une histoire.

Lien de mon site perso

France
Ile de France


Thèmes : Beauté, Guerre, Humanitaire, Mode, Politique